CARÊME, Antonin. : « Le pâtissier pittoresque, contenant cent vingt-cinq planches gravées …  »

2.800

Paris, éd. Firmin Didot, 1828, 3é édition, revue et augmentée, in-8, demi chagrin brun foncé, plats papier marbré brun foncé et rose foncé, filets, guirlandes, auteur et titre dorés sur…..

UGS : 69778 Catégories : , , Étiquettes : , ,

Description

69778

CARÊME, Antonin. : « Le pâtissier pittoresque, contenant cent vingt-cinq planches gravées au trait, dont cent dix représentent une variété de modèles de pavillons, de rotondes, de temples, de ruines, de tours, de belvédères, de forts, de cascades, de fontaines, de maisons de plaisance, de chaumières, de moulins et d’ermitages, précédé d’un trait des cinq ordres d’architectures, selon Vignole; auquel on a joint des détails des ordres Cariatides, poestum, égyptien, chinois et gothique; tirés de l’ouvrage de M. Durand, parallèle des monuments antiques et modernes. »

Paris, éd. Firmin Didot, 1828, 3é édition, revue et augmentée, in-8, demi chagrin brun foncé, plats papier marbré brun foncé et rose foncé, filets, guirlandes, auteur et titre dorés sur dos lisse, reliure de l’époque, 66 pp., ill. de 126 pl. pleine page (1 en frontispice, 123 pl. et 2 pl. non numérotées avec 16 figures), elles sont toutes dessinées par Carême, quelques culs-de-lampe, signature à l’encre de Carême au verso de la page de faux-titre, Epitre dédicatoire à Monsieur Muller, l’un des maîtres d’hôtel, contrôleur de la Maison de sa Majesté l’Empereur de toutes les Russies, avertissement, indication des planches, table des matières,

Edition en grande partie originale (la première date de 1815) puisque enrichie de l’analyse d’un grand nombre de pavillons, de deux planches de détails, de nouveaux ornements aux dessins originaux et de dix nouvelles planches de pavillons égyptiens, mauresques, gothiques et espagnols remplaçant d’autres dessins supprimés par Carême. “Il s’agit d’un véritable traité d’architecture pâtissière, inspiré de Vignole. Carème a dessiné lui-même toutes les planches et gravées par Normand. Ce livre est le premier à être illustré par Carême !”.

L’ouvrage est bien revêtu par la signature de l’auteur. La meilleure édition de cet ouvrage. TRES RARE.  Très bon état de la reliure avec quelques très petites épidermures sur le dos; rousseurs éparses mais bien présentes                                                              2800€