France, Histoire, Littérature / Arts

LEEMAN, Fred – LEAF, Alexandra – BONY, Christophe : “Van Gogh à l’auberge Ravoux.”

67338

LEEMAN, Fred  –  LEAF, Alexandra  –  BONY, Christophe : “Van Gogh à l’auberge Ravoux.”

Paris, éd. Hoëbeke, 2002, EDITION ORIGINALE, in-4, cartonnage toilé “vichy rouge et blanc” éd., jaquette photos coul. éd., 224 pp., papier glacé, très nb. photos et reproductions de documents et d’œuvres en coul. et en noir, sommaire, liste des recettes, notes, bibliographie, index.

Située à Auvers-sur-Oise, à trente-cinq kilomètres de Paris, l’Auberge Ravoux fut le dernier domicile de Vincent Van Gogh. Ce site, entièrement restauré et classé monument historique a retrouvé son aspect de 1890, date à laquelle le peintre y prit ses quartiers.

Dans le décor d’époque de sa salle à manger, où règne aujourd’hui encore l’ambiance animée d’un café-auberge du XIXe siècle, on vient savourer les plats régionaux et rustiques qui faisaient l’ordinaire du peintre et de ses contemporains.

À l’étage, sa mansarde demeurée intacte invite le visiteur à pénétrer dans l’intimité de cet artiste passionné qui, tout au long de sa vie, chercha à tromper sa solitude de cafés en pensions, d’auberges en bordels, de meublés en hôtels… 

C’est au fil de ces établissements que Fred Leeman nous entraîne sur les traces de Van Gogh, jetant un nouvel éclairage sur son univers et son œuvre. Pour ce peintre de génie, ces lieux de vie et de rencontres furent en effet un atelier grandeur nature, dans lequel il croisa ses modèles et puisa son inspiration. Dans une évocation du dernier séjour du peintre et des paysages du Vexin en 1890, Alexandra Leaf nous fait remonter le temps pour nous convier à la table de Van Gogh.

Avec la complicité de Christophe Bony, elle propose ici une quarantaine de recettes à l’ancienne, déclinant trois grands registres culinaires : la cuisine populaire présente les plats simples et économiques que l’on servait dans les auberges de campagne et les ” bouillons ” parisiens ; la cuisine du terroir nous donne à redécouvrir la diversité des produits et spécialités de l’Ile-de-France ; la cuisine bourgeoise, plus raffinée, est inspirée des repas que préparait le dimanche pour le peintre la gouvernante du Dr Gachet. À travers les œuvres et la correspondance de Van Gogh, les gravures et cartes postales d’époque, ce voyage dans le temps replonge le lecteur dans l’atmosphère des milieux artistiques de la fin du XIXe siècle.”     Très bon état                                                                         25€