Boulangerie, Histoire, Littérature / Arts, Technique

LECAT, Jean-Michel : “La grande histoire du pain et des boulangers.”

66694     

LECAT, Jean-Michel : “La grande histoire du pain et des boulangers.”

Coll. “Des Origines à nos Jours”, Paris, éd. de Lodi, septembre 2006, EDITION ORIGINALE, gd. in-4 carré, cartonnage couv. ill. et photos en coul. et en noir éd., gardes ill. en coul. éd., 288 pp., papier glacé, très nb. photos et reproductions de documents anciens en coul. et en noir, sommaire, “le pain et la langue française” (expressions populaires), bibliographie.

Le pain nous raconte notre Histoire ! ” Donnez-nous notre pain quotidien ” : emblème spirituel d’un pays d’origine chrétienne et base de son alimentation jusqu’au début du XXe siècle, le pain est un acteur privilégié et permanent de l’histoire de France. Symbole d’opulence ou de misère – pain blanc des riches, pain noir des pauvres – il fut longtemps l’indicateur de la bonne ou mauvaise santé du pays. ” Gagner sa croûte ” ! : à partir des années 1850, le pain ne manque plus mais c’est l’argent pour le payer qui fait souvent défaut ! A la fin du XIXe siècle, chaque Français consomme encore 900 grammes de pain par jour. Jusqu’à l’époque du Front populaire, le pain reste le principal mot d’ordre de toute revendication sociale, symbole d’une vie digne dans l’esprit de la majorité d’entre nous. Retrouver le goût du pain ! : depuis les Trente glorieuses (1945-1975), nos habitudes alimentaires ont considérablement évolué mais nous avions oublié le goût du bon pain pour nous contenter de produits industriels insipides. Aujourd’hui, chaque Français n’en consomme plus que 150 grammes par jour ! Heureusement, il est de nouveau exigeant quant à sa qualité. Un livre témoignage : découvrez la grande saga du pain qui se confond avec l’Histoire des Français sous toutes ses facettes : religieuse, culturelle, politique, économique et sociale ; voire même psychologique tant le pain fut si longtemps l’obsession constante de tout un peuple. Une véritable encyclopédie visuelle : plus de 300 illustrations : photographies, tableaux, dessins, caricatures, cartes postales anciennes, chromos et images d’Epinal concourent à ” montrer ” l’histoire du pain. Une somptueuse iconographie pour revivre d’abord par l’image et avec beaucoup d’émotion tous les aspects de notre rapport privilégié avec le pain. Très RARE. Très bon état                                         200€