Boissons autres, Economie Domestique, Histoire, Technique

JOBIN, Philippe.  : « Les cafés produits dans le monde. Aide-mémoire. »   

68683

JOBIN, Philippe.  : « Les cafés produits dans le monde. Aide-mémoire. »

Le Havre, éd. Maison P. Jobin et Cie, juin 1976, EDITION ORIGINALE, in-8, cartonnage toilé vert éd. avec titre et auteur dorés sur la première de couv., mappemonde en vert sur les 2 pp. de garde, 200 pp., texte en vert, cartes monochrome en fond sous le texte, sommaire, préface, avertissement, lexique, table des matières.          

« La maison P.Jobin et Cie est la société leader pour l’approvisionnement du marché français en café vert. Depuis sa fondation en 1871, la Maison P.Jobin et Cie a constamment été attachée à proposer à ses clients une gamme complète de cafés associée à un service aussi irréprochable que possible. La Maison P.Jobin et Cie a toujours été soucieuse de l’amélioration de la connaissance du café.

Dans cet esprit elle a régulièrement publié des ouvrages connus sous l’appellation du « Jobin » afin de rendre accessible au plus grand nombre les informations et les données disponibles sur les différents types de cafés de toutes les provenances. En 2007, la Maison P.Jobin et Cie a intégré le groupe Neumann, le premier groupe mondial pour le négoce du café vert. Il est évident que cette association renforce les capacités de la Maison P.Jobin et Cie à satisfaire les besoins de sa clientèle. .

Le siège social est situé au Havre. Nous avons deux autres établissements à Bordeaux et à Marseille, ce qui signifie que nous sommes opérationnels et actifs sur les trois places historiques du négoce français du café vert

La Maison Paul Jobin & compagnie a été créée à Rouen en 1871 par M. Demoinet puis reprise par son associé Paul Jobin. À l’origine spécialisée dans l’envoi aux colonies de biens d’équipement, la Maison Jobin va connaître son vrai départ par l’obtention du marché des fournitures de l’expédition de Savorgnan de Brazza en Afrique en 1875. Par la suite, elle va exporter vers les territoires français d’outre-mer des marchandises variées. En Nouvelle-Calédonie où un comptoir est ouvert en 1905, la vente de marchandises va donner lieu à du troc qui va amener les colons, certes, mais surtout les canaques à régler leurs achats en café vert. Par ce biais, en 1911, Paul Jobin découvrit un café Arabica de très bonne qualité, vendu sous le nom de Bourbon, il va alors ouvrir une filiale à Nouméa en Nouvelle-Calédonie.

L’activité d’importation de café vert devenant prédominante la société va alors déménager au Havre en 1909. Conscient du manque de café de la Métropole, Paul Jobin va alors mener tous ses efforts pour en développer la culture en Nouvelle-Calédonie, isolant les activités de négoce général dans la Société havraise calédonienne, cédée en 1959. Ses efforts de diffusion de la culture de la variété de café dite « robusta » vont aussi s’exercer en Afrique occidentale française.

Paul Jobin décède en 1940, son œuvre est reprise par son fils unique Maurice Jobin, lequel participera à la création du marché à terme de café Robusta au Havre en 1947. Philippe Jobin va suivre un parcours classique au sein de l’entreprise familiale, la Maison Paul Jobin & compagnie, gravissant tous les échelons pour finalement remplacer son père, Maurice Jobin, en tant que président en 1972. Philippe Jobin va alors être le premier à créer une lettre professionnelle, distribuée gratuitement à la profession, visant à faire comprendre aux acteurs les changements du marché. Contraintes par la seule production de ses anciennes colonies, exportant principalement du Robusta, les Français aiment un café fort, acre et très peu fin, mais aussi peu cher.

Les efforts de Philippe Jobin, à l’aide du Comité français du café, de l’Association scientifique internationale du café, dirigée par le professeur Coste et de l’Organisation internationale du café vont tenter d’amener les acteurs à faire connaître aux consommateurs les cafés sous forme de crûs et de leur faire aimer les qualités supérieure. De là vont naître les premières cartes de cafés dans les grands restaurants, comme chez Rollinger à Cancale offrant des variétés rares jusque-là très peu connues des Français : Kona d’Hawaï, Blue Mountain de la Jamaïque, Malabar d’Inde, moka d’Éthiopie, etc. “

Philippe Jobin va alors publier Les Cafés produits dans le Monde en 1983, en français, suivie d’une version trilingue en 1987 du même ouvrage (français, anglais espagnol) présentant l’ensemble des variétés de cafés verts et des zones de production de ceux-ci. Surnommé « l’importateur littéraire du Havre » par la revue Tea & Coffee Business en 1990, Philippe Jobin va publier deux autres ouvrages, sans compter de nombreuses participations à d’autres ouvrages collectifs. Ce livre unique fait partie des références incontournables dans le monde du café. Il semblerait que notre édition n’est pas connue par les bibliographies spécialisées ! Très RARE. Très bon état                                   150€