18e siècle, Alcools, Oenologie, Santé, Technique

DEJEAN : “Traité des odeurs, suite du Traité de la distillation”.

66844

DEJEAN : “Traité des odeurs, suite du Traité de la distillation“.

Paris, chez P. F. Didot jeune, Librairie de la Faculté de Médecine, quai des Augustins, 1797 ou 1798 (il me semble que le dernier “I” aurait pu être effacé), nouvelle édition, in-12, pleine basane mouchetée, caissons, fleurons et titre doré sur maroquin bordeaux sur dos lisse, reliure d’époque, 1 figure sur la page de titre, 1 bandeau représentant un château sur une île, IV – 380 pp., tranches rouges, préface, table des chapitres et des articles.

L’auteur, dont le pseudonyme était Dejean, est en réalité Antoine Hornot. Ce traité fait suite au “Traité de la Distillation” du même auteur, paru pour la première fois en 1753. La première édition du Traité des odeurs serait de 1764. Traité des eaux d’anges, spiritueuses (eau de jasmin, de la Reine de Hongrie), des agrumes aux esprits perçants, des eaux en odeurs d’épices, fleurs ou simples, du choix des plantes utilisées en parfumerie, des huiles essentielles de fruits, épices, graines, plantes …, de la fabrication des laits virginaux, des eaux, teintures, décoctions et huiles cosmétiques pour le visage et pour le corps, des poudres et huiles pour le teint, les dents, lèvres, yeux, mains, cheveux, gants et des recettes de parfums et vinaigres. A noter que notre édition est corrigée et augmentée par rapport à l’édition originale. RARE. Très bon état de la reliure ainsi que du papier sans inscription, ni rousseurs.       450 €