19e siècle, Desserts / Pâtisseries, Fromages / Lait / Glaces, Livres de chefs, Technique

BEAUVILLIERS, Antoine. : « L’art du cuisinier. Tome 1 et 2. »

68656

BEAUVILLIERS, Antoine. : « L’art du cuisinier. Tome 1 et 2. »

Paris, éd. chez Pilet, rue Christine n°5 et chef Colnet, quai des Petits-Augustins et chez Lenoir, rue de Richelieu n°35, 1814 et 1816, 2e édition en partie Originale,( quelques exemplaires sont remis en vente par la veuve Beauvilliers en ajoutant 38 pages de supplément au tome 2 et une préface au tome 1, ces exemplaires portent sur les pages de titre la date de 1816 corrigée à la plume de la part de la veuve Beauvilliers ainsi que sa signature autographe sur le tome 1 (réf. Cagle 66)), 2 vol. in-8, plein veau raciné brun, filets – fleurons – auteur – titre et tomaisons sur pièces de titre en noir et brun cognac, reliure d’époque, Tome 1 : XX- 388 pp., 3 pl. dépliable, “A monsieur le Marquis de La Voppalière”, discours préliminaire, préface, services de table par saisons, table des matières, Tome 2 : 378 pp. 6 pl. dépliables, Supplément (vinaigre – moutardes – choucroute – conserves – fécule de pomme de terre), table des matières.

C’est à Antoine Beauvillers que l’on doit le premier restaurant “de luxe”, “La Grande Taverne de Londres”, rue de Richelieu à Paris. L’auteur fut “officier de bouche” du Comte de Provence. Grimod de La Reynière le tenait pour un des plus grands cuisiniers de son temps ! Avec ses 1192 recettes, ce traité de cuisine nous montre bien ce qui faisait les délices de l’Empire ! Il connu jusqu’à sa mort le 31 janvier 1817 le succès de son grand Art.

Bien complet des 9 planches dépliables et de ses 2 vignettes différentes sur les pages de titre dessinées par Desmarais et gravées par Jubin (intérieurs de cuisine). Attention : il manque les pages entre 81 et 96 (pâtisserie) du tome 2, remplacées par un doublon de la page 113 à 128 !! Probablement une erreur du relieur ! Recherché et RARE.                Bon état des reliures habillement restaurées par un professionnel !; très bon état des planches et du papier avec quelques rousseurs éparses comme d’habitude, mais sans gravité.   800€